Back to top

René David Hadjadj est élu président du SIMACS Le SIMACS, Syndicat Interprofessionnel des Métiers de l’Accompagnement, du Coaching et d

Communiqué de presse

Le SIMACS, Syndicat Interprofessionnel des Métiers de l’Accompagnement, du Coaching et de la Supervision, annonce avoir élu à sa tête René David Hadjadj. Pionnier du coaching en France, co-fondateur de l’ICF France et du SIMACS en 2019, René David Hadjaj entend mettre en lumière et valoriser l’ensemble des professions qui constituent les métiers de l’accompagnement dans le cadre de son élection. Un défenseur de la profession au service du coaching professionnel René David Hadjadj coache, conseille et forme des dirigeants d’organisations et leurs équipes depuis 30 ans.

Son accompagnement se concentre principalement sur le leadership stratégique et situationnel, le pilotage et le management du changement, le management et la gestion de crise ou le management de projets complexes ; tant sur le plan organisationnel que celui des relations humaines. Il a également occupé plusieurs postes de direction opérationnelle et a créé, développé, dirigé et vendu plusieurs entreprises. En 2001, René David Hadjadj co-fonde la branche France de l’International Coaching Fédération dont il est d’ailleurs un des premiers européens à en être certifié Master Coach.

C’est également en 2019 qu’il co-fonde le SIMACS, affilié à la Fédération CINOV et dont le principal objectif est de faire connaître, reconnaître et défendre les métiers de l’accompagnement et du coaching. En 1996, René David Hadjadj développe AEVOLIS, le premier réseau international de coachs exécutifs certifiés, répondant au partage de valeurs communes et aux normes de compétences, d'éthique et de déontologie de l'ICF (International Coaching Federation). Une organisation forte pour porter la voix des métiers de l’accompagnement Elu pour un mandat de 6 mois, le nouveau président du SIMACS aura à cœur de promouvoir les métiers de l’accompagnement professionnel (coaching professionnel, supervision, mentoring, facilitation,médiation) en valorisant leur expertise auprès des clients, des partenaires et des pouvoirs publics.

L’enjeu majeur de cette valorisation réside dans la nécessaire reconnaissance du métier de coach, encore trop souvent controversé. En tant qu’organisme certificateur central de la profession, le SIMACS entreprend notamment des actions concrètes propices à la labellisation RNCP par France Compétence des formations liées aux métiers de l’accompagnement. Mettre en lumière les métiers de l’accompagnement est également nécessaire pour attirer les publics ayant une appétence pour l’entrepreneuriat. C’est dans ce contexte que la légitimation et la clarification desdites formations sont primordiales.

« Si la triple crise sanitaire, économique et sociale a renforcé la pleine légitimité de nos métiers pour accompagner la résilience des organisations, il s’agit dorénavant de consolider un syndicat fiable et capable de créer des synergies avec les professions connexes dans une politique d’ouverture, de coopération et de cohésion » affirme le nouveau président