Back to top
Actu

Interview d'Emmanuelle Lointier, Présidente AITF

26 novembre 2020
aitf

La fédération CINOV (la fédération des syndicats des métiers de la prestation intellectuelle du conseil, de l’ingénierie et du numérique des TPE PME de la branche BETIC) et l’AITF (Association des Ingénieurs Territoriaux de France) réaffirment ce mercredi 25 novembre leur collaboration par la signature d’une convention de partenariat visant à favoriser leurs échanges au service du développement de nos territoires.

Retrouvez ci-dessous l'interview d' Emmanuelle Lointier, Présidente AITF

  • Quelles sont les grands chantiers sur lesquels l’AITF travaille ?

L’AITF représente plus de 4000 adhérent.e.s qui œuvrent dans toutes les collectivités locales quelle que soit leur taille, de la Commune à la Région, des Intercommunalités, dont les Métropoles, aux Départements. Les ingénieur.e.s sont confronté.e.s tous les jours  à des charges de travail importantes et l’AITF avec ses groupes de travail et son expertise de l’ingénierie au service des territoires répond à toutes les demandes de ses adhérent.e.s. Elle fait partager tous les retours d’expériences et analyse les textes législatifs et réglementaires. Les chantiers sont donc nombreux et importants : bâtiment, énergie, aménagement, urbanisme, voirie, déplacements, transports, éclairage public, numérique…L’AITF est régulièrement sollicitée ou auditionnée par les chambres parlementaires ou les ministères, sur les vastes sujets relevant de l’expertise technique et de l’aménagement des territoires.

 

  • Quelles sont les problématiques que vous rencontrez aujourd’hui sur l’ingénierie publique ?

Il n’y a pas d’opposition entre ingénierie publique et ingénierie privée, mais complémentarité. Les différentes collectivités territoriales sont dotées de ressources et moyens différents, ainsi  chacune peut rencontrer des difficultés en fonction de ses moyens, de ses aptitudes et de son importance.  Les différences sont aussi très importantes entre celles de l’espace urbain et des espaces ruraux ou de montagne. Cela conduit notamment certains Départements à apporter aide et assistance à ces collectivités au travers des agences départementales* et des schémas de services au public.

 

  • Comment rapprocher l’ingénierie publique et privée et en quoi la Fédération CINOV peut vous accompagner ?

Depuis des années, la Fédération CINOV et l’AITF se rencontrent régulièrement dans différentes instances, lors de divers congrès et bien d’autres réunions ou occasions. Nous avons l’habitude de travailler ensemble. D’ailleurs, un groupe de travail CINOV, SYNTEC et AITF travaille actuellement pour aboutir à une ou des actions communes pour l’ingénierie publique et l’ingénierie privée. C’est un travail important ; car nos différences doivent être notre force pour proposer et agir ensemble pour le développement de tous les territoires de France.

 

  • Quelles sont les réussites d’un véritable partenariat selon vous ?

Un partenariat, c’est prendre le meilleur de l’un, le meilleur de l’autre pour avancer, aller de l’avant. C’est toujours mieux se connaitre pour toujours plus se respecter  et construire. Nous avons déjà travaillé ensemble, nous allons poursuivre et développer ce partenariat dans l’intérêt de tous

 

En savoir plus sur ce partenariat